Haaaa les chutes du Niagara. J’avoue que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Ca a toujours été une envie d’aller les voir, mais j’avais peur également que ce soit un nid à touristes, dont je fais partie ! 

Après un petit dej assez sommaire, et avec beaucoup trop de fruits à mon goût, j’ai pris le temps de bien préparer le sac qui me servira pour la journée. Une fois dans la voiture, je regarde un peu plus comment elle fonctionne, connecte le telephone en bluetooth et c’est parti pour une bonne heure de conduite 🙂 

Les chutes

Après avoir trouvé un p’tit parking au pied de la tour Skylon (15$ le parking pour la journée ? Sérieux ? C’est moins cher que de se garer à Toulouse !), direction les chutes ! 

Il y a un point de vue à partir duquel on peut les voir gratuitement, ce qui donne déjà une bonne idée de ce à quoi ça ressemble 🙂 

Comme on le voit sur la photo, il y a deux chutes en vrai. Les plus connues sont celles le plus à droite, les autres étant sûrement boudées à cause des rochers !

En attendant, il est midi et il est donc temps d’aller voir ces chutes d’un peu plus près. J’avais réservé un voyage en bateau, histoire de faire le touriste parfait. Direction la billeterie, dans laquelle il a été assez compliqué de trouver ma reservation (léger moment de “heu… what?”), puis il est temps d’y aller !

J’ai été assez surpris, car il n’y avait pas tant de monde que ça. 

Après nous avoir donné un k-way rose de toute beauté, direction le bateau qui doit nous emmener au plus près des chutes !

La visite commence par les chutes les plus boudées 

Puis il est temps de se diriger vers ce que tout le monde attends ! Dans le bateau une voix tente d’expliquer des trucs sur la chute du niagara, mais honnêtement, j’ai rien compris avec le bruit de l’eau et des gens. Plus on s’approche, plus on rentre dans la brume et plus le vacarme s’intensifie. L’eau commence à être sacrément présente sur le bateau, les enfants crient… pas de doute, on y est ! 

Le bateau repart vers les premières chutes, continue un peu son chemin, puis revient à bon port. Quelle aventure ! Et tout le bateau a survécu !

Après ce fort moment d’émotions, un petit passage (obligatoire) vers la boutique de souvenir et il est temps de remonter pour aller manger !

La tour Skylon et Niagara

Pour aller manger, j’avais cru lire qu’il y avait un restaurant tout en haut de la tour Skylon, qui est une tour surplombant tout Niagara, de près de 250m de hauteur. Me disant que c’est le genre de truc à tenter en étant à Niagara, c’est parti !

En passant, je suis allé voir rapidement le poste de police qui est assez spécial, dans un grand beau jardin, puis en remontant, me voilà au pied de la tour. Petite particularité de celle-ci : elle tourne sur elle-même dans le restaurant pour que la vue change et que tout le monde puisse profiter des chutes ! 

Petite particularité de la salade Caesar que j’ai prise : ils ont remplacé le poulet par du bacon. Le steak haché était encore troooop cuit ! Par contre, le service était parfaitement impeccable.

Il est environ 14h lorsque je sors de table, direction Niagara que j’ai déjà pu apercevoir depuis la tour. En fait, cette partie de la ville est un véritable parc d’attraction

Du coup, je l’avoue, je me suis laissé tenté par une attraction qui avait l’air sacrément fun, “Zombie Attack”. En gros, on a un pistolet, on est sur un siège, en “4D” et ça part ! 

En gros, c’était ça

J’ai fini 6ème sur 40, c’était super interactif et marrant à faire ! 

En continuant à me promener, il y avait également un musée de cire, mais c’était sacrément cher et finalement, je trouvais pas ça hyper intéressant. Par contre, en face, le musée des record du Guiness World Record avait l’air carrément cool ! Adorant tout ce qui est trucs marrants comme ça, et après avoir achété un coca à l’orange (qui, je vous l’avoue, n’est pas vraiment bon) je suis allé faire un tour. Et j’y suis resté une bonne heure ! Voilà les photos que j’ai prises, un peu en vrac, mais vous trouverez peut être quelque chose de drôle ?

Après avoir fait un petit tour par le minigolf rempli de dinosaure (j’ai pas joué, tout seul, ça serait étrange !) et capté un peu de wifi pour télécharger un podcast pour la route, il est temps de rentrer ! Le trajet se passe sans encombre, j’ai trouvé comment caler le téléphone dans la voiture, quelques bouchons en arrivant sur Toronto, puis il était temps d’écrire cet article 🙂 

Demain, direction le centre de Toronto pour visiter cette grande ville !